• Erwan Derrien

Ranma 1/2


Parlons manga !


Aujourd'hui, parlons manga ! Et quel manga… ? J'ai nommé Ranma 1/2 de Rumiko Takahashi. « Ranma ½, moitié soleil et moitié pluie. Ranma ½ moitié lumière et moitié nuit. » ♪ Ça vous revient ?

Pour ceux qui auraient besoin d'un petit rafraichissement de mémoire, Ranma ½ ça donne ça :


Résumé

« Au cours d'un voyage en Chine, Ranma Saotomé et son père tombent dans une source magique. Depuis, ils sont victimes d'une malédiction et se transforment dès qu'ils sont mouillés : le fils en fille et le père en panda ! Ranma habite chez sa fiancée Akané Tendô, mais leur relation est très violente. Suivent les aventures loufoques de la vie quotidienne de ces drôles de personnages. » Source manga-news.

Et pour être plus précis, en quelques chiffres, Ranma ½ c'est aussi :

  • Un manga publié pour la première fois en 1987

  • Qui compte en tout 38 tomes

  • Qui fait l'objet d'une réédition de luxe en 2017 chez Glénat

Et qui a été adapté en anime, diffusé dans les années1990 en France

Les présentations faites, attaquons-nous au vif du sujet : pourquoi je vous conseille Ranma ½ ?


Pourquoi lire ou relire Ranma 1/2


Pour ceux qui n'en avaient jamais entendu parler ou de loin, la réédition est l'occasion de vous plonger dans un manga vraiment très drôle, empli de gags mais aussi riche en rebondissements grâce à une palette de personnages hauts en couleur.


Les thèmes abordés sont multiples et donc susceptibles de plaire à un large lectorat : entre combat, romance, humour, chacun peut y trouver son compte.


Pour ceux qui s'intéressent au manga, son histoire, ses différents genres, sachez que Ranma ½ compte parmi les œuvres fondatrices du genre « harem » (avec un protagoniste entouré de personnages féminins).


Autre argument qui devrait vous pousser à sa lecture : les références chinoises présentes dans l'œuvre qui en font un manga qui sort du lot et qui propose une ouverture culturelle toujours intéressante. Enfin, l'intrigue même de Ranma ½ l'inscrit en plein dans le mille dans la question du genre.


Et pour ceux qui connaissent déjà ce manga, n'hésitez pas à le relire, ne serait-ce que par nostalgie mais aussi pour profiter de la nouvelle édition 2017 avec ses quelques pages en couleur, une nouvelle traduction, des bonus à la clé ainsi qu'une interview de l'autrice dans le tome 1.


L'autrice, parlons-en !


Zoom sur l'autrice


Considérée comme l'une des plus importantes mangakas du Japon, Rumiko Takahashi débute sa carrière en 1978 et se distingue déjà en dessinant des shonen (et non pas des shojo comme la plupart des mangakas féminines de l'époque). Elle s'impose rapidement dans le genre de la comédie romantique et rencontre le succès avec les séries Urusei Yatsura, Juliette je t'aime, Ranma ½, Inu Yasha. En mettant en scène des femmes combatives et intelligentes, Rumiko Takahashi contribue à renouveler la représentation caricaturale du féminin dans les shonen.

Source Le Monde

Don't be shy
Contact me to discuss for a possible project/job or learn more about my work.

© 2019 by Erwan DERRIEN. Legal Notices

Webdesign - Marketing - Communication - Digital - SEO - Inbound - Print - Web

  • Gris LinkedIn Icône
  • Grey Pinterest Icon